Technique

 

Une centaine d’agents opérationnels assure en permanence la mission sur un territoire de 300 000 hectares, à partir de 7 agences opérationnelles décentralisées : 5 en Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon) et 2 dans les Bouches-du-Rhône.

L’EID Méditerranée s’est dotée d’un laboratoire qui assure le support scientifique nécessaire à un contrôle respectueux du milieu. Ses principales missions concernent :

- l’étude de la biologie et de l’écologie des espèces à combattre.

- la sélection des insecticides les plus efficaces et les moins agressifs.

- l’amélioration des conditions d’application des produits (dosages notamment).

- la surveillance des niveaux de résistance.

Cet organisme public (syndicat mixte) est géré par un Conseil d’administration (CA) composé d’élus issus des 5 Conseils départementaux concernés et de la Région Occitanie. Il dispose également d’un Conseil scientifique et technique (CST) composé de spécialistes et de représentants d’organismes et administrations compétents dans les thématiques concernées par ses missions.

L’EID Méditerranée est membre fondateur de l’agence nationale pour la démoustication et la gestion des espaces naturels démoustiqués (ADEGE), à laquelle adhèrent également l’EID Rhône-Alpes, les Collectivités territoriales de la Martinique, de la Guyane, de la Corse, le Conseil départemental de la Charente-Maritime, le SIVU de lutte du Bas-Rhin, le service de lutte de la Brigade verte du Haut-Rhin, ainsi qu’un membre associé : le COPATE, service de lutte espagnol de la Catalogne sud (delta de l’Ebre).

   
© EID MED / 2021