33 % des pièges pondoirs, qui composaient le réseau de surveillance sur le département du Gers en 2017, se sont révélés positifs.

Le moustique-tigre a été détecté dans 2 communes à compter du mois de juin (Auch et Lectoure) et 6 communes en novembre. Au fil de la surveillance, qui s'étale des mois d'avril à novembre, d'autres communes ont connu cette récente implantation du moustique-tigre, soit 17 au total, portant une colonisation annuelle sur 18 communes du département.  

 

   
© EID MED / 2013